Recyclage

En matière de recyclage d’étanchéité, Derbigum joue un rôle clef depuis les années 1990. Ce qui a débuté comme une réalité économique a, entretemps, évolué en un véritable état d’esprit et une réalité quotidienne chez Derbigum.

Recycler le bitume soi-même = qualité

La quantité de bitume que Derbigum recycle et traite annuellement, selon le principe de l’économie circulaire, représente plus d’un quart de la matière première dont elle a besoin. En tout, c’est l’équivalent d’un million de m² de nouveaux rouleaux bitumineux. Du début à la fin, Derbigum garde la main sur ce processus de recyclage grâce à ses propres unités de traitement : le Macalusor.

En gardant entièrement le contrôle sur ce processus de recyclage, Derbigum obtient un bitume recyclé de haute qualité, sans perte de qualité ou de ses caractéristiques exceptionnelles. C’est pourquoi les membranes d’étanchéité qui contiennent ce bitume, le Derbigum NT et le Derbicoat NT pour le moment, ont les mêmes excellentes qualités que les autres membranes de Derbigum.

12 800 tonnes de CO2 en moins

Recycler, c’est respecter l’environnement ! Ce qui a commencé à l’époque avec le recyclage de déchets de production a évolué, depuis 2010, en un système de recyclage à part entière qui utilise également des matériaux collecté à l’extérieur de l’usine de production Derbigum. A ce jour (2019), il a été mesuré qu’environ 25 600 tonnes de bitume ont été recyclées, ce qui correspond à une économie en CO2 de 12 800 tonnes.

Comment recycler ?

En Belgique et en Hollande uniquement, pour des raisons légales liées aux pouvoirs publics et donc indépendantes de la volonté de Derbigum, on recycle les chutes de coupe bitumineuses.

Dans ces pays, on peut déposer gratuitement ses chutes de coupe bitumineuses – peu importe la marque – auprès d’un négociant de matériaux de construction ou d'un étancheur participant. Derbigum se charge d’enlever ces chutes lors d’une prochaine commande de produits finis.


Plus d’un quart de la matière première dont nous avons besoin provient du recyclage, soit l’équivalent d’un million de m² de membranes bitumineuses produites.

Koen Sneiders - Recycling & Waste Expert